Mon premier tatouage – Ce que j’aurais aimé savoir avant

13 janvier 2017

Hello =)

Petit changement de programme pour cette fin de semaine, mardi, j’ai enfin sauté le pas de mon premier tatouage. #gigadansedupopotin 

Et j’ai eu envie de parler de ça avec toi… On se retrouve donc pour un article 100% lifestyle de la mort =)

Cela faisait 5 ans que le tatouage était sur ma top liste des choses à faire. Mais j’avais les chocottes, les vraies. J’avais peur !

Il faut savoir que je suis une grande douillette et que je suis une trouillarde. Donc passer volontairement plusieurs heures sous une aiguille n’était pas quelque chose qui me donnait des papillons dans les yeux. Tu vois ce que je veux dire =)

Cela fait donc 3 jours que j’ai mon tatoo et je suis fière de moi, non sans blague, c’est comme si j’avais sauté un cap. Ok, cela peut te paraître con dit comme cela, mais je suis contente d’avoir pris sur moi et de l’avoir fait.

Mais, il y a des choses que j’aurais aimé savoir avant et qui ne sont pas forcément logique la première fois que tu passes sous l’aiguille.

J’ai donc eu envie de les partager avec toi et peut-être (du moins, je l’espère) que cela te sera utile si tu souhaites faire ton premier tatouage.

Le premier tatouage – Mes petits conseils pratiques & ce que j’aurais aimé savoir avant

 

Alors, je ne vais pas te parler de choix de tatoueur, car là c’est très personnel, je pense qu’il faut avoir le coup de cœur et que le feeling passe bien.

Si je devais en donner un sur « comment choisir son tatoueur », je dirais, le bouche-à-oreille, c’est ce qu’il y a de plus fiable ainsi que ton instinct.

C’est ma copine Salomé du blog « La boite à sally » qui m’a fait découvrir ma future tatoueuse. J’ai flashé sur le look de son coquillage, sur la finesse des trais et les micros détails.

Puis j’ai pris mon courage à deux mains pour enfin prendre contact.

Une fois le RDV pris, j’ai fait ce que tout le monde fait… Chercher sur Google des conseils !

Bien à part l’entretien (surpa giga important hein) je n’ai pas trouvé de vrai truc à savoir avant.

J’aime être préparé avant, je suis une vraie malade à ce niveau-là… J’aime être informé de tout avant ! Je fais cela pour tout, avant une opération, avant un examen médical, avant de tester une astuce beauté, etc.… Je cherche et je me renseigne au maximum.

Mais je n’ai pas trouvé de « conseils pratique » on parle souvent de la douleur (mais ça je vais y revenir plus tard) mais c’est tout.

Ce que j’aurais aimé savoir & mes petits conseils avant d’aller se faire tatouer pour la première fois

Alors, je n’ai pas la science infuse et ce n’est que ma façon de penser, mes ressentie.

Ce n’est pas pour faire « peur » mais j’ai eu envie de partager mon expérience…

 

tatouage conseil

 

La Douleur, c’est quelque chose de Personnel

C’est je crois, le point le plus important !

Je ne cache pas avoir eu mal, que je n’ai pas apprécié le moment et que cela n’a pas été une partie de plaisir.

Car je n’ai pas « honte » de cela. Mais j’ai déjà eu droit à des « moqueries ». Dans le fond, je m’en moque, mais j’avais envie de mettre ce point très important en avant.

Chaque personne, chaque peau, chaque sensation, chaque ressentie est unique. Et on ne devrait pas juger quelqu’un là-dessus.

C’est non seulement vexant, mais aussi malpoli je trouve.

La douleur est quelques choses d’unique à chacun. Puis, cela dépend également de l’état d’esprit, du motif, du temps passé, etc.… Chaque tatouage est différent, chaque personne est différente.

Donc ne juge pas quelqu’un qui a eu mal. Et n’aie pas honte d’avoir eu mal comme jamais non plus, c’est normal.

 

tatouage pivoine flèche compas

A la fin de la séance

Plus tu auras de détails, plus tu vas douiller

 

Oui on le sait, quelques part dans notre tête, mais on ne s’en rend pas forcément compte.

Si j’avais su, je n’aurais peut-être pas commencé par ce motif. J’aurais fait un autre (qui est prévu sur ma longue liste) plus petit mais surtout avec moins de détails.

Pour la première fois, avec le stress et la nouveauté pour mon système nerveux, ce n’était pas forcément la bonne idée.

Ma séance de tatouage à durée 3h, dont 45min de douleur intense.

Pour te donner une idée, les contours et les premiers traits du tatouage, c’est comme un chat qui s’acharne sur ton bras, c’est supportable.

Mais quand les détails arrivent, que le remplissage noir débarque, c’est plus une lame qui coupe sec.

En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti sur ma peau.

Je précise, que je suis une douillette hein (mais je l’assume).

tatouage femme flèche

tatouage pivoine flèche compas

La douleur, c’est aussi APRÈS la séance

Oui, dans mon esprit naïf, une fois fini, c’était good. Mouhahaha, mais non !

Le premier jour, c’était hard ! Effet brûlure de la mort, gros coup de soleil, rien que l’idée de poser un tissu dessus est insupportable.

Ma peau n’a pas apprécié ce traitement.

Mais plus les jours passent, plus cela cicatrise et moins la douleur est présente.

Il faut simplement avoir conscience que cela fait mal aussi après. C’est une réelle agression de l’épiderme. Et il n’aime pas cela.

 

Bien bien manger avant & si possible prendre un truc a mangé APRÈS

Avec le stress, je n’ai pas assez mangé à midi et j’ai l’habitude de prendre un goûter vers 16h (comme les enfants)…

Résultat des courses ? En rentrant chez moi, j’ai fait un malaise. Bon, je suis sujette aux malaises, donc pas de panique.

Mais si tu es sujet au malaise, je te conseille de prendre un truc à grignoter et de l’eau bien fraîche avec toi. Puis d’y aller accompagner. C’est important.

se faire tatouer conseils pratique

Penser à avoir des fringues adaptées dans sa garde-robe

Il te faut des pulls ou des gilets en coton et un peu large pour éviter les frottements au maximum.

Chose que j’ai complètement zappée perso, et je n’avais RIEN en coton non près du corps.

Je me suis retrouvé à faire les magasins à la recherche d’un pull un peu Loose en coton.

C’est important d’avoir un ou deux hauts dans le genre surtout si tu prévois un gros tatouage.

 

Pense à avoir ce qu’il faut pour l’entretien chez toi avant d’aller te faire tatouer.

La petite trousse à pharmacie est indispensable, car tu vas en avoir besoin.

 

Une crème Cicatrisante : pour ma part la Cicalphate de Avène le soir et la Bépenten pour la journée

♥ Un savon à PH neutre pour le nettoyer : le gel moussant Cicaplast B5 Lavant de La Roche-Posay (3-5 fois par jours)

Du scotch spécial bandage : Pour maintenir le cellophane ou le pansement la nuit

Du doliprane : Pour les bobos si jamais la douleur est trop forte (oui j’ai passé 2 jours sous doliprane)

Si jamais voici la page Facebook de ma tatoueuse =) (pour les Alsaciennes ou Alsaciens)

 

se faire tatouer conseils pratique

Et voilà, je crois que c’est tout ^^

Je suis super-contente d’avoir sauté le pas et même si j’ai eu mal, que j’ai fait un malaise, je referais des tatouages.

Cela ne m’a pas découragé !

J’aime ça et j’ai envie de mettre mes autres idées sur ma peau, car c’est un peu des bouts de ma vie, des mentra, des choses que je ne veux pas oublier.

 

Et toi, que penses-tu des tatouages ?
En as-tu ? si oui, qu’aurais-tu aimé savoir avant ?

Je te souhaite une belle journée & surtout un super bon week end =)

Des bisous

Pour ne plus louper une News du Blog beauté La Débrouillarde, Reçevoir des bon plan & Être au courant des Prochains Live

Rien de plus simple, il suffit de t'abonner à la Newsletter =)

Ton abonnement a bien été prit en compte

38 Blablatouilles
  • Reply Margaux 1 avril 2017 at 2:56

    Je suis tombé sur ton article en faisant un peu comme toi des recherches google quand je pensais a me faire tatouer. Je suis aussi une grosse douillette mais je me disais que après un accouchement je pouvais tout faire alors je me suis motivée j’en ai même fais deux d’un coup j’ai beaucoup aimé tes conseils et ton ressenti ça fais du bien de lire quelqu’un qui dis « oui ça fais mal » jusque la toutes les personnes a qui je posais la question me disais que non ça faisait pas mal bref j’ai eu mal aussi mais comme toi je ne regrette pas et j’en referais surement !

  • Reply Sarah 20 janvier 2017 at 3:28

    Ton tatouage est magnifique je suis archi fan ! J’ai envie de faire le lien avant le mois de juin, dommage que ta tatoueuse soit en Alsace sinon j’y serais allée direct, j’adore !
    Merci pour tes conseils en tout cas, ça me prépare psychologiquement à souffrir

  • Reply Mel's way of life 18 janvier 2017 at 9:26

    Haha je me reconnais un peu dans ton article, je me suis fait tatouer le mois dernier et ca faisait plusieurs années que je n’osais pas sauter le cap !
    J’aurai aimé etre un peu plus préparée aussi !!
    Très joli tatoo en tous cas !
    Bises

  • Reply Marion 18 janvier 2017 at 12:17

    Hello ! J’aime beaucoup l’article et c’est d’ailleurs vrai qu’avant un premier tatouage on cherche souvent des conseils pour se préparer psychologiquement à comment cela va se passer, sans parler de la douleur. Je pense d’ailleurs que la douleur est ce à quoi on pense directement lorsqu’on évoque un premier tatouage. Mais je pense aussi que la douleur est la partie à affronter pour être fier de son tatouage. Ce que je veux dire par là c’est qu’on se dit qu’on a eu mal mais après, on est tellement fier de l’avoir fait et du tatouage fini que finalement, la douleur n’est qu’un détail. Je pense aussi qu’il faut y aller accompagner la première fois, personnellement si ma belle-mère n’avait pas validé la date elle-même, j’aurais attendu un peu plus longtemps avant de rappeler le tatoueur (trouillarde bonjour ^^).
    En tout cas, très joli tatouage et c’est vrai que pour un premier tu n’as pas fait dans la facilité ! ^^
    Bisous 🙂

    • Reply Angie La Débrouillarde 18 janvier 2017 at 8:05

      Hello Marion =)

      Héhé je me sent moins seule à avoir chercher des infos partout ^^ j’avoue que si mon papa n’avait pas pu venir, j’aurais changé la date aussi. Impossible de me pointer seule… trop de stress. Et je pense que même pour les prochains, je ne viendrais pas seule. Je suis une froussarde xD

      Je te rejoins sur la fierté d’avoir « tenue » la douleur et de « l’avoir fait ». C’est parfois ridicule mais c’est tellement chouette de passer outre ses craintes. Limite ça donne des ailes xD

      Des bisous

  • Reply Myrtilla 15 janvier 2017 at 8:42

    Coucou ! J’ai beaucoup aimé ton article ! Pour la douleur, je comprends, et comme tu dis, ça dépend de chaque personne ! J’ai même un pote qui s’est endormi pendant que le tatoueur le tatouait ahaha
    Bref, je voulais juste dire que j’aime beaucoup ton tatouage 🙂
    Perso j’ai eu énormément mal lors de mon troisième et pendant hyper longtemps (il a duré 5h environ, j’ai eu mal les 3h dernières :O) mais je compte m’en refaire un prochainement ^^ Et c’est vrai qu’après aussi ça fait mal, mais comme tu dis on y pense pas 🙂 (il faut juste pas prévoir quelque chose d’intense physiquement pour les jours qui suivent quoi (selon la taille du tatouage surtout) 😉 )
    Bisous !

    • Reply Angie La Débrouillarde 17 janvier 2017 at 8:32

      Hello Myrtilla =)

      Merci pour ton retour =) Ho la chance, j’aurais bien voulu m’endormir pendant la séance xD
      Ha oui, 5h c’est long à mort ! Après c’est un mal pour un bien mais c’est vrai que c’est pas toujours une partie de plaisir xD
      Des bisous

  • Reply Coco 15 janvier 2017 at 8:00

    Super ton article ! Je suis comme toi, un besoin maladif de tous savoir avant de me lancer dans quoi que ce soit et pas trouvé grand chose sur le net…
    J’ai fait mon premier tatoo il y a 10 ans, sur l’omoplate, pour la douleur, j’ai juste ressenti une gène quand l’aiguille passé au-dessus de l’os, mais je ne suis pas douillette comme fille. C’est un tatoo en couleur.
    Pour mon 2eme, toujours un tatou couleur mais sur le côté de mon seins gauche, apparemment une zone avec beaucoup de terminaisons nerveuses, là plus de douleur mais sans plus. La tatoueuse m’a dit que c’était les remplissage avec les couleurs claires qui font le plus mal car elle est obligée d’insister plus pour le rendu. Je suis d’accord avec toi, la douleur est subjective d’une personne à l’autre et aucune honte à avoir!! Et comme pour les accouchements…on oubli !!!
    La petite astuce, pour les soins ma tatoueuse m’a appliqué un film collant transparent , le même que celui qu’on nous met sur les cathéter a l’hôpital, comme ça, pas de problèmes de frottement ni d’infection.
    J’attends pour le prochain…il faut que la cagnotte se remplisse et oui le coup d’un tatoo est important! Mais c’est de l’art…

  • Reply Estelle 15 janvier 2017 at 7:14

    Coucou, j’adore tes articles, et celui-ci tombe à pic puisque je vais prendre rendez-vous pour me faire tatouer demain. Alors j’ai lu attentivement ton article et ai pris tous les bons conseils et risques de douleurs intenses notés! ^^. Merci pour cette revue!

    Je souhaite faire des oiseaux à l’omoplate, j’y vais doucement pour ensuite ajouter des détails au fur et à mesure, justement parceque c’est mon premier… Je suis allée voir une première tatoueuse qui sentait fort la bière et qui m’a répondu « encore des oiseaux.. », Oui, je sais! Ce n’est pas original, mais ça me ressemble… Comment te dire que ça m’a refroidie d’aller chez elle!
    Du coup j’ai eu une bonne adresse sur Haute Savoie.

    Tu as trouvé ton inspiration sur des sites en particulier ou c’est vraiment ta création de A à Z?

    En tous cas il est magnifique, tu n’as pas souffert pour rien !!!!

    Bisous, Estelle

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 10:41

      Hello Estelle =)

      Oh oui en effet ça tombe à pic pour toi =) je suis contente ^^
      Pour mon motif, j’avais l’idée du motif dans l’ensemble, je savais où je les voulais placé, la flèche, le compas, la pivoine. Après c’est ma tatoueuse qui a fait la magie… Elle a compris l’idée que j’avais en tête, le message que je voulais et Boom ! Magie.

      J’aime quand ça se passe comme ça. Je n’ai pas de talent de dessinatrice du coup je voulais vraiment trouvé un tatoueur qui pourrait retranscrire ce que j’avais en tête.

      Arf, la tatoueuse qui pue l’alcool c’est clair, on fuit direct =O mama c’est chaud ! Heureusement tu as trouvé une bonne adresse =D

      Des bisous <3

  • Reply Audrey 15 janvier 2017 at 11:49

    Hello !
    Très bel article ! Je suis tatouée et c’est vrai qu’il y a pas mal de choses que j’aurai aimé savoir pour mon premier tatouage mais bon après on est tellement contente du résultat 😉 J’avoue que tu as choisi la bonne partie en étant douillette 😉 En tout cas il est superbe !! Bizoux

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 1:51

      Hello Audrey =)

      Merci pour ton retour ^^
      Oui je pense avoir choisie la bonne partie du corps =) ça tombe bien les prochains resterons sur les bras pour l’instant =)

      Des bisous

  • Reply Miss Cycy 14 janvier 2017 at 11:57

    Quand j’ai fait mon premier tatouage il y a 5 ans …. je ne pensais pas  » flinguer  » autant de jeans avec la crème. Par soucis de bonne cicatrisation j’en mettais la dose mais a la fin de la journée je n’avais qu’une envie c’était de laisser ma jambe respirer.
    J’avais beau mettre des vetements plus large, le frottement peau crème et tissu c’est juste Argh 🙂

    Après je ne regrette rien … la preuve j’ai recommencé 5 fois après ^^

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 1:53

      Hello Cycy =)

      Ha oui la crème ça dégomme les fringues. J’essaie de garder les manches remontées au max xD c’est horrible, ça colle et c’est poisseux en fin de journée.
      Mais bon, après c’est pour la bonne cause, c’est ce que je me dis xD

      Impossible de regretter ses semaines de galère, j’ai déjà hate de recommencer *.*

      Des bisous

  • Reply Siisii 14 janvier 2017 at 5:31

    Je veux m’en faire un aussi sur l’omoplate mais je suis très douillette . J’ai peur de trop bouger avec le stress et de faire louper mon tatouage. Quel que conseille pour éviter cella m’aiderais. Je suis prète à m’atacher pour avoir un joli randu XD

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:14

      Hello Siisii =)

      Alors je ne pense pas que tu vas bouger. C’était une de mes grandes craintes et instinctivement tu n’oses pas bouger. Si jamais tu as la bougeotte tu peux demander de faire des pauses, j’en ai faites perso (2-3 pauses de 10 minutes) car j’avais besoin de marcher et de bouger mon bras et ma main.

      Je pense qu’inconsciemment tu sais que si tu bouges c’est mort. Je n’arrive pas à rester immobile, depuis gamine c’est un drame. Mais là, étrangement je n’ai pas bouger d’un pouce mon bras. Puis le tatoueur (ou tatoueuse) te maintient et évite que tu bouges.

      Si tu es comme moi douillette, n’hésite pas à prendre un doliprane avant la séance (il n’y a pas d’aspirine donc pas de problème avec la fluidification du sang)

      Des bisous =)

  • Reply Lorwendile 14 janvier 2017 at 11:19

    hello et bravo pour ton premier ! Je pense savoir par quoi tu es passée, mon premier tatouage ne m’a pas du tout fait mal (mais il n’est pas tres grand). Pour le second en revanche, qui a duré 3h environ, j’ai eu mal dans les derniers moments : peau hyper sensible, ombrages donc plus douloureux… et les frottements des vetements ! mais c’est un tatouage que je mûrissais depuis 6 ans, je n’allais donc pas abandonné ^^

    J’ai aimé ton article, c’est bien de lire le ressenti des gens 🙂

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:16

      Merci beaucoup Lorwendile =)

      J’avais envie de parler de mon expérience qui n’est pas si « whaou » ou si « zen » que d’autre et ça me fait plaisir d’avoir autant de chouette retour =)

      En effet c’est surtout le remplissage et les ombrages qui sont douloureux (enfin je trouve) le reste était supportable. Par contre les vêtement c’est la loose xD

      Mais quand on regarde le résultat c’est un mal pour un bien, un truc qui nous colle à la peau (dans tous les sens du terme)

      Des bisous

  • Reply Kitty 14 janvier 2017 at 9:29

    Le doliprane c’est du paracétamol, pas de l’aspirine, donc pas de problème

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:20

      Oui Exactement Kitty, pas de risque et au contraire c’est super pratique =O

  • Reply Tout Jeteste 14 janvier 2017 at 2:18

    Bonsoir Angie, Félicitations pour ce beau tatouage!! 😉 très bel article qui sera sans doute bien utile à certains.
    J’ai moi aussi un tatouage et j’ai attendu 20 ans avant de me décider, parce qu’il ne faut pas oublier qu’en général on le garde à vie 😉
    c’est donc à l’âge de 40 ans que je me suis dit : « c’est maintenant ou jamais » lol parce que j’espérais pouvoir en profiter quelques années :-p
    Je le porte depuis 12 ans je l’aime, j’en suis fière et je ne regrette pas du tout sauf peut-être d’avoir attendu si longtemps.

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:30

      Merci beaucoup pour ton retour =) ça me fait plaisir ^^
      Et oui c’est quelque chose que l’on garde, c’est pour ça que j’ai attendu d’être plus mature pour sauter le pas. Et je suis bien contente de ne pas l’avoir fait plus tôt =)

      Des bisous

  • Reply choupie 13 janvier 2017 at 10:59

    Merci pour ton article ,jai beaucoup aimé ,j’ai déjà deux tatouages et je ne compte pas m’arrêter la c’est comme une drogue une fois que tu y a goûté, ton tatouage et très jolie avec de jolies details,c’est classe

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:32

      Merci beaucoup Choupie =) (pour le tatouage et pour l’article ^^)
      C’est vrai que c’est addictif, je suis déjà sur le prochain là xD alors que le premier n’est pas encore cicatrisé… Une drogounette =)

      Des bisous

  • Reply Emmanuelle Morineau 13 janvier 2017 at 9:02

    et bien tu as souffert, mais le résultat est sympa comme tout, je pense que tu as choisi un endroit particulièrement sensible en plus, l’intérieur du bras c’est une petite zone fragile.

    j’aimerais bien sauter le pas mais je suis une grosse trouillouse alors je réfléchis je réfléchis, à ce rythme je me l’offrirai pour mes 80 ans lol

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:33

      Hello =)

      Oui j’ai douillé mais franchement je le referais sans problème, car au final c’est un mauvais moment à passer et après c’est le top =)
      J’ai souvent hésité et si je n’avais pas pris contacte avec ma tatoueuse, jamais je ne l’aurais fais. Je suis une froussarde puissance 1000000

      Des bisous

  • Reply Justine 13 janvier 2017 at 7:31

    Bienvenue dans le monde des tatoués.

    Moi j’avais déjà pas mal de gens tatoués autour de moi. Effectivement pour la douleur c’est hyper personnel. J’ai pas mal douillé quand mon tatoueur à piqué notamment au niveau de la colonne vertébrale. Après j’ai eu plus mal au niveau de l’omoplate pendant la cicatrisation. Effectivement j’ai une « grosse » pièce sur une partie du dos.

    Pour le nettoyage je ne le faisait que deux fois par jour, en revanche l’hydratation du tatouage est hyper importante (surtout s’il y a de la couleur).

    Un tatouage se réfléchit, le mien j’ai mis 10 ans à le réfléchir et une fois que j’avais trouvé mon tatoueur, une semaine à me décider mais je ne regrette pas de l’avoir fait.

    J’avais déjà pas mal d’infos notamment sur le fait de bien mangé la veille et le jour même et de ne pas boire une goutte d’alcool. Il me semble aussi que l’aspirine n’est pas forcément conseillée.

    Joli tatouage

    • Reply Angie La Débrouillarde 15 janvier 2017 at 2:41

      Hello Justine

      Je n’ai pas ou peu de tatouer au tour de moi, du coup, j’y suis aller au feeling xD Pour l’aspirine en effet ce n’est pas conseillé mais il n’y en a pas dans le doliprane =)

      Des bisous

  • Reply Ophélie G. 13 janvier 2017 at 3:11

    Bienvenue dans le clan des tatouées ! J’ai beaucoup aimé ton article. C’est super chouette de lire quelque chose de différent sur le sujet. J’ai aujourd’hui neuf tatouages et en ce qui concerne la douleur, ils ne sont pas comparables. Personnellement, je ne suis pas douillette du tout, et j’ai eu mal quand même ! Ceux sur les côtés m’ont fait un mal de chien pendant toute la durée (à peine une heure chacun) alors que celui sur mon bras n’a été douloureux qu’à la fin (quatre heures). Je n’ai absolument rien senti sur l’avant bras et à l’intérieur du poignet. Celui à la cheville, j’ai eu mal pour les contours mais pas pour le remplissage. Le dernier en date, sur le bras, a parfois ente douloureux, d’autres fois non. Par contre, je redoute la prochaine séance pour le terminer. Deux heures pour le remplissage, sur une peau à peine cicatrisée, ça va enterré sympa. Tout ce blabla pour dire que non, il n’y a aucune honte à avouer avoir enterré mal. Chacun ressent la douleur différemment, et c’est comme ça.

    Par contre, à vérifier mais il me semble que la prise d’aspirine avant et après le tatouage n’est pas forcément une bonne idée. Je sais que dans mon cas, ça fluidifie mon sang et que je saigne beaucoup pendant. Il me semble avoir lu que la prise d’aspirine pouvait avoir un impact sur la tenue des pigments.

    Tu peux être fière de se toi, ton tatouage est très beau ! xx

  • Reply CrankyJu 13 janvier 2017 at 1:16

    Je suis obligée de commenter car je saute le pas dans une semaine et demi et en ce moment j’y pense H24 et que je lis tous les articles que je peux sur le sujet ^^
    Merci de nous transmettre tes impressions, c’est vraiment intéressant d’avoir différents échos sur le sujet. Personnellement je ne stresse pas trop sur la douleur même si je pense être un peu douillette. Ce qui m’obnubile c’est vraiment c’est l’entretien, j’ai peur de mal faire.
    Ton tatouage est super joli en tous les cas. Le mien devrait aussi être une pièce importante pour un premier tatouage (je ne peux pas encore me projeter, j’aurais le dessin le jour j) mais bon, c’est celui que je veux 😀
    Des bises <3

    • Reply Angie La Débrouillarde 13 janvier 2017 at 2:48

      Hello =)

      Héhé j’ai fais la même chose, lire, lire et relire des articles, conseils etc…
      Pour l’entretient, je te conseille de suivre ce que te dis le tatoueur. Perso je laisse mon tatoo à l’aire libre le max possible et surtout toujours avec une couche de crème cicatrisante, j’en met toute les 2h.
      Et je le nettoie 3 à 5 fois par jour, quand je vois qu’il y a trop de peluche, de poussière ou autre. Hop nettoyage avec un savon ph neutre désinfectant et cicatrisant. Les premières nuits sous céllo pour éviter les frottements et de salir les draps (car la peau va rejeter de l’encre… beurk).

      En fait c’est vraiment au feeling je trouve. En tout cas j’ai hâte de voir le résultat de ton tatouage =)

      Des bisous

  • Reply lemondedejustine 13 janvier 2017 at 11:17

    Merci pour cet article pareil l’idée me trotte fortement dans la tête j’ai encore besoin de temps pour être sur mais je suis ravie de lire ton article, au moins je saurais tout ça. Je pense commencer par un petit mais je verrais bien ^^ en tout cas le tien est très très beau 🙂 Bisous

  • Reply Aurore 13 janvier 2017 at 11:04

    Merci pour cette article, comme toi, le tatouage est sur ma liste depuis longtemps mais je n’ose pas car je suis hyper douillette aussi ! ça m’a un peu rassurée, surtout que je souhaite faire quelque chose de petit donc ça devrait aller !^^

    • Reply Angie La Débrouillarde 13 janvier 2017 at 11:18

      Hello Aurore =)

      Merci pour ton retour ça me fait super plaisir, je ne savais pas si j’allais le publier ou pas. J’hésitais un peu car ce n’est pas « le monde des bisounours » comme souvent on le présente.

      Mais si j’ai pu te rassurer un peu, c’est chouette =) (j’avais peur du contraire xD). Après c’est surtout un cap à passer, ce n’est pas une partie de plaisir (en tout cas, je n’ai pas trouvé ça top moumoute) mais quand on regarde le résultat après quelques jours, c’est le bonheur =)

      Des bisous

  • Reply Sur un petit nuage 13 janvier 2017 at 10:59

    Coucou ma belle, merci pour ton article.
    J’envisage depuis quelques temps de me faire tatouer, pour l’instant pas réellement de motif en tête (c’est aussi pour cela que j’attends. J’attends de mieux me connaître pour cela). Mais c’est vrai que la raison principale de mon refus de tatouage est la douleur. Je suis aussi vraiment doudouille, une pichnette peut me faire mal pendant des heures :s

    J’ai une copine qui en a fait plusieurs, et je l’ai accompagné pour son dernier en date. Elle utilise une crène anesthésiante aussi avant (dès la veille au soir ou au matin selon l’heure de la séance), une crème que j’utilisais pour mes piqûres quand j’étais petite et sous traitement, qu’on trouve en pharmacie (sous ordonnance il me semble). Ca n’enlève pas toute la douleur, mais ça l’atténue un peu d’après ce qu’elle me disait.
    Je t’avoue que j’étais contente de l’avoir accompagnée. On a passé quelques heures aussi au salon et en ressortant elle était vraiment dans les vap. Du coup on c’est posées à un café le temps qu’elle récupère un peu avant de rentrer chez elle.

    Par contre, c’est tout con mais tu as raison pour le frottement ! Du coup si je me lance, c’est un point qu’il ne faudra pas que j’oublie (penser à le faire en été quand je n’aurai rien sur les bras XD)

    Et le pire avec le tatouage que j’envisage : je ne sais même si pas s’il sera réellement faisable. Puisque j’aimerai m’en faire un à l’intérieur du poignet et dernièrement on m’a dit que tout tatoueur qui se respecte refusera de m’en faire un ici.
    Mais bon j’ai le temps d’y réfléchir encore, ce n’est pas pour tout de suite XD

    (Tu as quelques fautes d’accords dans ton article. Tu es une nana, et les « e » alors ?! XD Bon ça arrive, on va mettre ça sur le dos de l’émotion de ton tatouage 😉 Moi je sais que j’apprécierais qu’on me l’indique quand j’en laisse).

    Plein de bisous et félicitations pour ce beau tatouage et ce courage :*

    • Reply Angie La Débrouillarde 13 janvier 2017 at 11:22

      OMG oui en effet, j’ai zappé les accords xD je l’ai tapée au feeling sans forcément faire attention à tout. Merci =) je vais corriger cela =)

      Pour les tatouages, la crème n’est pas forcément conseillé au début du tatouage car ça peut modifier les lignes, pour le remplissage c’est possible (ou les couleurs) car c’est le plus intense au niveau de la douleur. C’est pour cela que je ne l’ai pas mise, je n’avais pas envie de risquer de modifier mon tatouage =/

      Pour les fringues, c’est clair qu’il faut y penser xD Mais je ne te conseille pas de le faire en plein été, l’exposition au soleil est strictement interdite et impossible de faire trempette pendant au moins 3 semaines =/ l’Automne c’est plus pratique je trouve =) (après c’est une question d’appréciation xD)

      Hum à bon ? Je n’étais pas au courant pour l’intérieur du poignet, par contre ça doit douiller sec avec les veines et tout. Mais peut être un peu au dessus de la zone, c’est aussi sympas =)

      Des bisous <3

  • Reply Dedey Hello 13 janvier 2017 at 10:08

    Merci pour tes petits conseils, je réfléchi à m’en faire un aussi :). En tout cas félicitation à toi, et ton tatouage est très beau :D.
    Bisous

    • Reply Angie La Débrouillarde 13 janvier 2017 at 11:24

      Hello Dedey =)

      Merci beaucoup pour ton retour =) Je n’étais pas certaine de le publier, j’avais peur de « faire peur » mais au final je me dis que ce n’étais pas bête =)

      Des bisous (et merci pour le tatouage ^^)

    Je laisse une blablatouille