Adopter un chien – les 5 à prendre en compte avant de sauter le pas

Hello =)

 

Depuis que nous avons emménagés avec mon chéri, nous souhaitons adopter. Il était hors de question pour moi d’aller dans un élevage, je voulais faire un sauvetage.

Nous voulions offrir une nouvelle vie, pleine d’amour à un chien qui n’avait pas de chance.

Le mois de juillet a été pour nous très mouvementé, je t’en avais parlé sur Instagram d’ailleurs. Nous avons eu une mauvaise aventure avec une association peu scrupuleuse, qui au final, c’est mal terminée.

Cependant, nous n’avions pas baissé les bras, nous voulions toujours adopter. Et heureusement, nous avons eu la chance de tomber sur l’association « Secours Animaux de Guadeloupe » et de trouver notre petite Nikita =)

Et là, m’est venue l’idée de partager avec toi les choses à prendre en compte, à savoir avant d’adopter un animal (chien ou chat d’ailleurs).

J’espère que cet article lifestyle te plaira & t’aideras (car c’est un peu son objectif premier)

Adopter un animal – Les choses à savoir avant de sauter le pas

adopter un chien conseil

Adopter un animal n’est pas un acte anodin, comme en acheter un d’ailleurs.

Chien ou chat, cela demande un certain investissement en termes de temps, de soi et d’argent.

Je vais prendre le chien pour cet article, mais bien entendu cela marche pour toute boule de poil

 

  1. Avoir les moyens financiers & avoir du temps pour s’en occuper

Un chien ne vit que par son maître, il demande beaucoup de temps, de longues balades, du jeu, de l’affection et surtout que l’on prenne soin de lui, et ceux, tout au long de sa vie.

Un chien peut vivre plus de 12ans, c’est donc un engagement sur le long terme. Pour moi, avoir un chien c’est comme avoir un enfant.

Cela coûte également de l’argent, vaccin, croquette, dodo, jouet, friandise, etc. C’est un sacré investissement mine de rien. Il faut être certain de pouvoir assumer derrière.

  1. Bien se renseigner avant de se lancer

Là on va parler des associations, SPA voir particulier qui donne des animaux (souvent contre une participation aux frais vétérinaire).

Pense à bien te renseigner AVANT de te lancer dans une démarche. Nous avons eu une première mauvaise expérience.

Nous étions passées par une association, qui avait l’air correcte sans ombre au tableau (Mukitza). Les responsables étaient agréables, tout aller bien.

Sauf que, elle nous a menti sur la chienne que nous adoptions, sur les conditions de son arrivée et par la suite j’ai eu le droit à un flot d’insultes.

Après quelques heures de recherche, je suis tombé sur des poursuites judiciaires datant de plusieurs années et d’un soudain changement de nom. Bref, un truc bien bien louche.

La chienne n’était pas prête à l’adoption, avait une haine de l’être humain, était agressive, était sauvage, etc. Bref, un tout autre comportement que celui qui nous a été transmis au départ.

Je ne me sentais pas capable d’assumer une chienne avec un tel vécu. Et j’étais très claire dès le départ avec eux, nous recherchions une chienne sociable avec les humains & les autres chiens, joueuse, etc.

La SPA ce n’était pas possible, j’ai eu également de mauvaises expériences et surtout de mauvais retour sur celle de notre ville.

Bref, nous sommes passés par une nouvelle association, et j’ai réalisée des tonnes de recherche, contactée des adoptants avant de passer le cap.

Pense à demander beaucoup d’informations sur l’endroit, le déroulement et au moindre doute, fui.

Nous sommes passées par l’association Animaux de Guadeloupe pour Niki. Je vous la recommande à 10000%. Le contact est constant, bienveillant et surtout les bénévoles, familles d’accueil très ouvert à la discussion sur les loulous.

adopter un chien conseil
Le jour où nous avons récupéré notre Niki d’amour
  1. Ne pas se fier qu’à la bouille du chien, mais aussi à son caractère, son vécu

C’est un point très important, chaque personne est différente et attend quelques choses d’autres. Nous voulions une chienne jeune, joueuse, aimant les longues balades, s’entendant bien avec ses congénères.

C’était nos critères à nous.

Pense à bien te renseigner sur le chien, son caractère, sa taille, son vécu avant d’être en refuge, l’âge de son arrivé et aussi si ce dernier a déjà été en famille.

Si tu ne peux pas aller le voir (ce qui était notre cas, Niki était sur Paris) demande des vidéos afin de voir le chien en action. Cela te donnera une bonne idée de tempérament, de son attitude et surtout de voir s’il est plutôt craintif, dominant, soumis, joueur, etc.

N’aie pas peur de poser des questions, encore et encore.

 

  1. Comprendre que l’on adopter un animal, mais son passé aussi

Il est possible que le courant ne passe pas, pour une raison ou pour une autre. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à dire que ce n’est pas possible. Il n’y a pas honte, et au contraire mieux vaut en prendre conscience rapidement.

Un chien adopté est un chien avec un vécu, soit abandonné dans la rue, battue, née dans les rues, jeter dans une poubelle et j’en passe.

Chaque chien à ses « tares » et il faut en prendre conscience. Ce n’est pas un chiot de 2-3mois vivant dans une petite maison (ou appartement) avec sa maman, le plus souvent se sont des rescapés de la vie. Après même dans ses cas, ce n’est pas toujours garanti.

 

  1. Avoir un passeport et des vaccins à jour avant d’accepter l’adoption.

Point très important ! Le chien est là, c’est la teuf, mais fait bien attention à l’arrivée. Dans quel état est l’animal, as-tu tous ses papiers à jour, vérifie les vaccins, le passeport, etc.

C’est SUPER important, tu dois avoir le numéro de puce dans son carnet de santé (ou son passeport).

Voici les choses obligatoires à avoir dans le passeport de ton chien.

adoption chien

Je n’espère ne rien avoir oublié, si tu as encore un point ou deux qui te vient à l’esprit n’hésite pas à le partager en commentaire (je l’ajouterais à la liste ^^).

Adopter un animal c’est génial, mais il faut être sur à 100%

 

Et toi, es-tu déjà passé par l’adoption ? raconte-moi ton histoire ^^

Je te souhaite une bonne journée

Des bisous

Angie

 

6 Commentaires
    1. Merci beaucoup =) Oui, il faut réfléchir avant d’aller à l’adoption, ce n’est pas un acte anodin.

  1. Bonjour,
    Bravo pour ton adoption et merci pour ton article car oui adopter un animal ça se réfléchie et c’est du long terme. Trop de gens adoptent sur un coup de tête c’est désolant.
    J’ai une chatoune de 18 ans qui commence à fatiguer et que je couvre de bisous, câlins. j’espère la garder encore quelques années 😉
    Belle et longue vie à Niki et que tout ce petit monde soit très heureux longtemps.
    Estelle

    1. Merci pour ton retour =)
      C’est triste de voir que beaucoup de chien sont abandonnés. Je pense qu’il ne faut pas lâcher l’affaire, même si c’est difficile. Niki n’est pas une chienne facile et nous donne beaucoup de fil à retordre. Mais nous travaillons dessus, c’est pas facile tous les jours.

      Des bisous à toi et ta chatoune =)

  2. J’ai deux toutous, Hatchi et Patty qui viennent de deux refuges SPA différents.

    A la base, pour Hatchi, je m’étais déplacée pour un coup de coeur en photo. Au final, j’ai eu de la chance parce qu’il correspond parfaitement aux critères que j’avais avec mon copain. C’est un chien super cool qui n’avait pas été maltraité du coup il nous a fait confiance rapidement même s’il a mis du temps à venir vers nous.

    Pour Patty, ça a été un peu plus compliqué. C’est une chienne que j’avais en famille d’accueil à la base et que j’ai fini par adopter. Elle aussi rentre très bien dans les critères que j’avais avec mon copain et aujourd’hui tout se passe bien. Pourtant, au début, elle était plus dure qu’Hatchi parce que c’est une chienne qui avait été battue et qui était très craintive avec beaucoup de choses. Le club canin lui a fait beaucoup de bien.

    Je pense que quand on adopte un chien dans une association, il ne faut pas hésiter à aller dans un club ou de consulter un comportementaliste. Comme tu le dis si justement dans ton article, quand on adopte un chien, on adopte aussi son passé et il faut tout faire pour que ce passé ne se mette pas entre toi et ton chien.

    Tu n’en as pas parlé dans ton article, mais aujourd’hui beaucoup d’associations cherchent des familles d’accueil. Prendre le chien chez soi de cette façon là pendant quelques temps permet de voir un peu mieux si le caractère du chien correspond à ce qu’on recherche.

    Les associations préfèrent souvent une famille d’accueil qui fini par adopter que des gens qui adoptent mais qui finissent par ramener le chien parce qu’il a bouffé le canapé.

    1. En effet, je n’en ai pas parlé… Devenir famille d’accueil est vraiment une bonne idée. Nous avons quelques soucis d’agressivité par peur avec Nikita, nous travaillons dessus avec le club, mais c’est compliqué. Un chien adopté vient avec son vécu et parfois c’est difficile. Nous ne connaissons pas toute son histoire et son passé.

      Merci pour ton témoignage et plein de papouille à tes deux chiens =)

      Des bisous

Laisser un commentaire

Ton adresse mail ne sera pas visible

© Sauf mentions contraires les textes & photos présentés sur ce blog m’appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

#LaDebrouillarde
ladebrouillarde

Je suis Angie, j'ai crée La Débrouillarde car j'avais besoin d'un espace à moi.Peu à peu cet espace est devenu le notre.

Au début, je voulais partager mes coups de coeur beauté.Aujourd'hui je n'ai plus de langue de bois.

En 2014, je ne parlais que de beauté,
En 2017, je parle toujours de beauté mais aussi de maquillage, de mode, de déco, de bien être...

En 2 ans, La Débrouillarde est devenue non plus un blog beauté mais un Blog/Magasin beauté avec une seule plume...

Toujours la même...
Moi

newsletter ladebrouillarde ebook

Yes ! Te voilà abonné à la Newsletter. Tu recevras par mail le lien pour télécharger le Ebook